Conférence : Les quilles de neuf, un jeu, un patrimoine, une culture, Orthez, 25 novembre 2014.

Le Pays d’Art et Histoire Béarn des Gaves propose une conférence sur les quilles de neuf le 25 novembre 2014 à 18h30 la Médiathèque Jean-Louis-Curtis à Orthez.

Présentée par Mathilde Lamothe, doctorante du laboratoire ITEM de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et participante au programme de recherches « Inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel en Aquitaine« , cette conférence évoquera l’histoire des quilles de neuf et leur évolution plus spécifiquement en Béarn.

quille3

Durée 1h / Gratuit / Tout public à partir de 16 ans.

 

Parution : « Signé Fébus, comte de Foix et prince de Béarn. Marques personnelles, écrits et pouvoir autour de Gaston Fébus »

 Parution

Signé Fébus, comte de Foix et prince de Béarn

Marques personnelles, écrits et pouvoir autour de Gaston Fébus

sous la direction de Véronique Lamazou-Duplan

Gaston III, comte de Foix, vicomte de Béarn, surnommé Fébus, a forgé lui-même sa propre renommée. Il a choisi ce surnom emblématique, Fébus, l’a intégré à son cri de guerre (Febus avant !), l’a apposé sur ses manuscrits, l’a tracé dans sa signature autographe, l’a fait graver sur ses florins d’or (Febus comes) ou dans la pierre de ses châteaux (Febus me fe).

Utilisées seules ou combinées, ces marques personnelles ainsi que les pièces poétiques chantées, les documents d’archives, les chroniques, ont fabriqué et relayé la gloire fébusienne, participant à la fascination des contemporains pour ce prince à la personnalité ambivalente.

Document1

 

Vingt auteurs ont croisé leurs disciplines et réuni leurs compétences pour décrypter la façon dont le comte de Foix a fait résonner son surnom à travers tous les médias de son temps, selon les principes mêmes d’une communication politique, mais aussi à travers les siècles, jusqu’à nous.

Accompagné d’une très riche iconographie, cet ouvrage plonge le lecteur au cœur des domaines, des archives et de documents, certains inédits ou très rarement montrés au public, d’un des plus captivants princes du XIVe siècle, révélé par l’universitaire palois Pierre Tucoo-Chala et réexaminé ici par les chercheurs d’aujourd’hui à travers une thématique originale et une démarche innovante.

Ce beau livre de 224 pages, abondamment illustré, destiné aux chercheurs mais aussi au grand public amateur d’histoire, d’art et de patrimoine, valorise un programme de recherche porté par l’université de Pau et des Pays de l’Adour (ITEM EA 3002). Il a été soutenu par les Conseils généraux des Pyrénées-Atlantiques, de l’Ariège, par l’Agglomération de Pau Porte des Pyrénées. Il est coédité par l’université de Pau et des Pays de l’Adour et Somogy Éditions d’art, en partenariat étroit avec les archives nationales (Paris), les Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques et de l’Ariège, le Musée national du Château de Pau.

Date de parution : 24/09/2014

24,6 x 28 cm

Broché avec rabats, 224 pages, 150 illustrations couleur

978-2-7572-0864-9

Prix public 38 €

Présentation et sommaire du livre sur le site Somogy Éditions d’art.

Parution de l’ouvrage « L’amitié dans les écrits du for privé et les correspondances de la fin du moyen âge à 1914 »

L’ouvrage intitulé « L’amitié dans les écrits du for privé et les correspondances de la fin du moyen âge à 1914 » et dirigé par Maurice Daumas, vient de paraître aux Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. PUPPA, 343 pages, septembre 2014.
ISBN 2.35311.058.4

 

La querelle de l’amitié et de l’amour est un vieux débat, dont Charles Perrault a donné une interprétation d’une grande finesse, qu’on ne saurait trop conseiller à celles et ceux qui hésitent entre l’un et l’autre. Aujourd’hui, où l’amour a tous les droits, on peine à imaginer que jusqu’au XVIIIe siècle on a voué un culte à l’amitié, parée des vertus les plus élevées. C’était un devoir de la cultiver sous toutes ses formes, depuis la philia antique, sur laquelle repose le groupe social, jusqu’à l’amitié « véritable », dont la qualité est telle que les femmes, dit Montaigne, ne peuvent y accéder.
Le colloque de Pau s’est penché sur la pratique de l’amitié, à travers les mémoires, les journaux intimes et les correspondances, du XVIe au XIXe siècle. Une première partie (« Évocations de l’amitié parfaite ») est consacrée à ce modèle idéal, qui s’est épanoui à la Renaissance, mais que Montaigne et La Boétie n’ont commencé à incarner qu’à partir des Lumières. La deuxième partie (« Au cœur des relations sociales ») s’intéresse aux diverses formes de liens sociaux que génère l’amitié, depuis l’amitié duelle jusqu’aux associations fraternelles. La troisième partie (« Le sentiment et le sacré ») se penche sur les relations d’une grande diversité qu’entretient l’amitié, ce « feu sacré », avec le divin. Enfin, la dernière partie (« Amitié et écriture ») concerne ce vecteur essentiel de l’amitié que sont les correspondances, en examinant notamment celles de quelques grands écrivains.

Le Making Of de l’Exposition « Extra(ordinaires) quotidiens »

Voici un petit avant goût de l’exposition « Extra(ordinaires) quotidiens : Patrimoine Culturel Immatériel en Aquitaine » qui aura lieu au Musée d’ethnographie de l’Université de Bordeaux du 18 septembre 2014 au 29 mai 2015 en vidéo.

expopcip

 

Centenaire 14-18 : calendrier des manifestations prévues pour le mois de septembre 2014

Dans le cadre du Centenaire de la Première Guerre mondiale, deux nouvelles manifestations auront lieu à Pau durant le mois de septembre :

affiche-septembre-octobre-A3

  •  Conférence:

« Refuser le Grande guerre en France »
17 septembre 2014 – 16h00-18h00

Présentée par Rémi Fabre,  Professeur émérite d’histoire contemporaine Paris XIII
Université de Pau et des Pays de l’Adour – Amphithéâtre de la Présidence

 

  •  Cinéma:

Les Fragments d’Antonin
Film de Gabriel Le Bomin – France – 2006 – 1h30

17 septembre – 20h00
Cinéma Le Méliès

Venez nombreux!

 

Journées d’études internationales : ARCHIVES DE FAMILLE MATÉRIALITÉS ET INVENTAIRES : TRÉSOR, ARSENAL, MÉMORIAL , Pau, 2-3 octobre

Les journées d’études internationales ARCHIVES DE FAMILLE : MATÉRIALITÉS ET INVENTAIRES : TRÉSOR, ARSENAL, MÉMORIAL auront lieu à l’Université de Pau les 2 et 3 octobre 2014.

CARTEL ARCHIFAM BD V3

La façon et les raisons pour lesquelles les archives de famille étaient inventoriées retiendront ici l’attention, tant pour la péninsule Ibérique que pour le piémont pyrénéen, entre Moyen Âge et modernité.
Les inventaires anciens d’archives, plus nombreux qu’on ne le croit, instruments de travail ou registres de prestige, témoignent de l’organisation matérielle des fonds alors constitués, ordonnés d’une certaine manière
(sacs, coffres, armoires, pièces et personnel dédiés…), et ce, pour gouverner, affirmer et défendre son pouvoir, construire une mémoire.
Pour les familles, en particulier de haut rang, la réalisation d’inventaires n’est jamais innocente : divers contextes, modalités et enjeux ont entouré leur confection, et a fortiori leur révision — en parallèle à des reclassements — ou leur mise en collection au cours du temps ou avec d’autres types d’objets et d’inventaires signifiants pour la famille (meubles, objets précieux, bibliothèques…). L’expertise de ceux qui les ont dressés — visible dans la qualité des descriptions, les cotations et recotations successives — se met ainsi au service d’une famille, d’une politique, de droits, d’un patrimoine qu’il s’agit de faire fructifier, défendre ou quasi sacraliser par la mémoire, une certaine mémoire, des archives, condensée dans les inventaires.

Télécharger ici le programme :

DIPTICO ARCHIFAM BD V3

Patrick BOUCHERON : conférence publique inaugurale, UPPA, 10 septembre 2014

Patrick BOUCHERON,

index

Professeur en histoire du Moyen Âge à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Directeur des Presses de la Sorbonne, membre du comité de rédaction de L’Histoire,

donnera une conférence publique inaugurale à l’Université de Pau le mercredi 10 septembre à 17h30, amphithéâtre de la Présidence:

 

 

Au banquet des savoirs.

Éloge dantesque de la transmission

Résumé :

Dans Il Convivio (Le Banquet), Dante invitait tous ceux qui, « pour des raisons familiales ou sociales sont restés sur leur faim » à venir s’attabler au banquet des savoirs. Car « le monde qui vit mal » a besoin d’intelligence collective. En relisant Dante aujourd’hui, en le ramenant au présent d’une audace qui demeure sans cesse à reconquérir, on tentera de ressaisir l’urgente nécessité d’une politique de la transmission des savoirs qui soit, dans le sens plein que lui donne l’histoire, universitaire. Qu’est-ce que transmettre ? Et qu’est-ce que l’histoire peut transmettre à nos vies ?

Accès libre et gratuit dans la mesure des places disponibles

la vidéo de la conférence en ligne: https://mediakiosque.univ-pau.fr/avc/courseaccess?id=2564

Exposition « (Extra)ordinaires quotidiens », Bordeaux, à partir du 18 septembre 2014

Le MEB (Musée d’ethnographie de l’Université de Bordeaux) et le laboratoire ITEM (Identités, Territoires, Expressions, Mobilités) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour inaugurent, le 18 septembre 2014, l’exposition « (Extra)ordinaires quotidiens » consacrée au Patrimoine Culturel Immatériel en Aquitaine.

expopcip

Dirigée par Patricia Heiniger-Castéret, commissaire scientifique, maître de Conférences à l’UPPA, l’exposition propose une réflexion sur les pratiques culturelles présentes en Aquitaine : leur vitalité, leur ancrage dans le quotidien et leurs évolutions et adaptations à la société contemporaine.

L’InOc Aquitaine et l’Institut Culturel Basque ont prêté leur concours à la réflexion et à la coordination linguistique du parcours trilingue, occitan-basque-français.

Cette exposition instaure un dialogue avec le visiteur qui, à travers l’expérience muséale, découvrira ou redécouvrira le sens de ces/ses pratiques et les façons dont elles s’inscrivent dans le territoire régional.

Une exposition virtuelle produite par l’InOc Aquitaine, pendant numérique de l’exposition physique, sera également à la disposition des internautes.

 

Pour plus d’informations : http://www.meb.u-bordeaux2.fr

« (Extra)ordinaires quotidiens » du 18 septembre 2014 au 29 mai 2015.