142e congrès national du CTHS

Le Comité des Travaux Historiques et Scientifiques se réunit chaque année dans une ville universitaire francophone. Interdisciplinaire, il a pour mission de favoriser les échanges entre la recherche associative, les études doctorales et la recherche universitaire.
Il rassemble plus de 700 participants et entend chaque année plus de 400 communications.

Cette année, le 142e Congrès du CTHS aura lieu à l’université de Pau du 24 au 29 avril sur le thème « Circulations montagnardes, circulations européennes ».

Les montagnes sont des obstacles majeurs, hostiles et austères et pourtant elles ont été habitées, parcourues, représentées et cartographiées en permanence. Elles ont toujours laissé passer les migrants. Pourquoi cette attirance vers l’autre versant, celui qu’on ne voit pas mais qui est imaginé comme un ailleurs plus favorable ?

Par leur hostilité même, les montagnes poussent à  des adaptations communautaires et économiques spécifiques, variées et complémentaires, depuis d’étranges coutumes d’éleveurs, -aux yeux de ceux de la plaine et des touristes du moins-, jusqu’aux industries dynamiques et flexibles de l’agroalimentaire aujourd’hui « naturel » à l’hydraulique et à l’informatique.

Tant qu’ils stimulent les échanges avec les villes des piémonts et résistent aux sirènes de l’émigration, ces milieux génèrent des entités politiques qui peuvent jouer le rôle de gardiens des cols et des frontières, dans des modalités diverses qui les autorisent ou non à la construction d’un Etat et les prédisposent ou non à l’accueil des refuges en tout genre, y compris religieux.

Lieux de franchissement et de passage ; il ne faut pas s’étonner d’observer des vallées, des chemins et des routes structurés par des forteresses, parcourus de douaniers et de contrebandiers…

La montagne reste un objet d’étude et de représentations ; elle véhicule le long de ses routes, hommes, bêtes de somme et marchandises matérielles et immatérielles. Des styles, des modèles artistiques, architecturaux, des livres, des idées religieuses transitent malgré les censures et les dangers. Des littératures chantent le décor, les voyages et le dépassement de soi en cheminant dans ces lieux tour à tour effrayants ou purs. Bien avant de devenir le terrain de jeu de l’Europe avec un tourisme avide de sensations, les montagnes sont répulsives puis héroïques et parfois attractives selon les écritures multiples sur les lieux de ceux qui les arpentent.

Le congrès conjuguera ses analyses érudites et discussions communes en quatre thèmes généraux, multidisciplinaires et aux périodisations larges, deux ateliers et un colloque sur les monastères de montagnes qui correspond plus particulièrement à la mise au net de recherches en cours depuis quelques années.

Retrouvez le programme complet sur : http://cths.fr/

Inscription obligatoire : http://cths.fr/co/details.php?sc=in


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *